En ce dimanche ensoleillé, Adrien la Couac avait décidé d'une randonnée multi-activités sur ses Terres du Planet : au menu, et sous le signe de la Chine, pâtisseries et Mac-Brunch bien sur, mais aussi détente et massages, musique et concours, et pour terminer le miracle de la pousse des cheveux.

Adrien, tel Vénus sortant des eaux, jaillit d'un champ de Colza, en ce dimanche ensoleillé, alors que le véhicule céleste qui l'y avait déposé glissait vers la brume environnante.

 

 

Pendant ce temps, à Hermeray(e), il ne restait plus que 2 cloches....

 

Certains ignoraient encore le rituel du MacBrunch. Pas pour longtemps.

M. Cognac (un ancien dyslexique confondant  souvent 28 avec 82) était venu avec un matériel de repos chatoyant.

Sri Didier Maharishi, aidé d'un disciple, profita de ce nouveau passage pour nettoyer la source Bleue miraculeuse près de laquelle il a coutume de méditer (et de léviter).

Adrien la Couac, le pas sûr, guidait ses troupes depuis le Planet (et sa fameuse plantation d'avocats).

Le groupe arriva enfin au fameux champ des Couacs d'Or où Adrien la Couac décora naguère quelques uns des céhahèfistes les plus méritants. Pris d'une transe, il annonça qu'une nouvelle fournée d'élus bienheureux venait de lui être révélée

Adrien la Couac était venu avec une bouteille en résille dorée.

Coauc, petit gourmand (et le spécialiste mondial de la crêpe aux oeufs) avait intitulé sa randonnée « pâtisseries » ; il décerna à Melle Audrey le prix du moelleux.

http://i48.photobucket.com/albums/f239/maitenasaralegui/2007%20rando%20massages%20et%20patisseries/2007_massage__20-1.jpg

Comme il adore aussi les récompenses, il organisa pour les garçons le prix sourire, dont voici le podium.

Les Dames bénéficièrent bien sur avec plaisir du service massage ; pendant ce temps M. Cognac chatoyait en dormant

Melle Petit Poisson et Lucky Luke préféraient la sieste à l'ombre, d'autres le soleil.

J2L, le nouvel organisateur rocker, donna un concert électrisant accompagné de Sri Maharishi au violon; heureusement, ni l'un ni l'autre ne chanta.

Alors que la majorité du groupe se reposait de ses efforts, (et de ses ripailles) une escouade de soucoupes volantes attaqua. Visiblement, V. Nal rencontré pas par hasard à la gare en avait profité pour placer un mouchard sur un membre innocent de la troupe Couac, cependant vaillamment défendue. Heureusement Melle Audrey munie de son téléphone extra-plat convoqua les renforts de J-David Vincent, et les lâches envahisseurs de la planète V. Nal s?évaporèrent.

   

Randonnée Adrien la Couac, la randonnée qui fait pousser les cheveux !

Un reportage de Maitena Saralegui pour ETB-CEHAHEF-IDF.