Une foule de cafistes s'est jointe à MOI, Sri Didier Maharishi Votre Gourou Adoré, Soleil de Dornecy (58) pour cette nouvelle aventure « sportive » entre Compiègne et Villers-Cotterêts.

 

 

D'abord, un point d'histoire (chipé sur le net) :

Compiègne, charmante petite bourgade des Yvelines de 743 habitants, était déjà connue à l'époque de la Gaule indépendante sous le nom de Compildecédés, puis Campingcarus à l'ère romaine. Cette riche cité médiévale encore entourée de ses remparts (VIIIème - XVème siècle) s'honore de posséder une magnifique cathédrale gothique (XIIème - XIVème siècle) qui porte le nom de Sainte Anorexia, patronne des mannequins et de la ville, qui y mourut suppliciée sur les ordres du terrible tribun romain Gracchus Bibendumus en 191 après Jean-Claude. 7 humérus, 11 tibias, 4 fémurs et 2 des crânes de la Sainte sont pieusement conservés dans une châsse qui se trouve dans l'abside de la cathédrale.

Le 14 juillet 1389, les Armagnac chassèrent les Cognac de Compiègne, après un siège épique et éthylique de 272 jours.

 

Jeanne d'Arc y épousa secrètement dans la crypte de la cathédrale Sainte-Anorexia le baron Adrien Le Bihan, seigneur de la Couac, dont elle eut 14 enfants.

 

Le célèbre écrivain Hector Hurgo y vécut de 1872 à sa mort en 1894.

 

La joyeuse troupe s'enfonce dans la forêt profonde et mystérieuse...

 

 

10h30, c'est l'heure des traditions et du MacBrunch à l'étang du Buissonnet.
   

Après l'escalade en tous terrains du Mont Collet, nous nous arrêtons pour la pause du déjeuner.

 

C'est une randonnée sportive ; l'aspirant chef commando Philippe profite de l'arrêt pour donner un brillant cours de camouflage en forêt, suivi avec enthousiasme par les bleus.
Notre chauffeur de car et chef pâtissier Christophe avait apporté un gâteau aux noisettes.
 

 

 

Notre Vulcain s'était chargé du feu, pour le plus grand bonheur des menottes de Semiramis et de notre frileux chef pâtissier.
 

 

Nous dévalons les pentes du Mont Collet, Claire en tête, en digne randonneuse professionnelle et experte dans l'évitement des terribles ornières briseuses de chevilles.
 

Au pas coursé typique digne du SP +, notre joyeuse troupe quitte la forêt de Compiègne.

Les 3 Grâces et les 2 Grâces profitent d'une dernière pause près de Taillefontaine avant de rentrer dans les profondeurs insondables de Retz.
Arrivée au terme de l'expédition, en gare de Villers-Cotterêts, ville natale de l'écrivain Roland Dumas (1802-1870), auteur du célèbre roman de cape et d'épée, « les Quatre Mousquetaires ».

 

 

Avec les remerciements de Ma Grâce Sri Didier Maharishi, Gourou Adoré, Soleil de Dornecy (58)
Photos de Sri Didier Maharishi et Maitena Saralegui
Textes de l'Ane JD
Recherches internet de Didier Trouduk
Secrétariat et mise en page Miss Bolivia